Un grand bol d’air sur la “Falaise”

C’était samedi dernier, au ThéâtredelaCité à Toulouse.

Une vingtaine d’adhérents d’Alter’Ego dont 4 “chauffeurs”, Margaux (l’une des deux services civiques en mission actuellement), et 15 adultes et surtout grands enfants résidant au PRAHDA assistaient au spectacle “Falaise” de la compagnie Baro d’Evel.
Et quel bonheur !
Medina, Omar, Ahmed et Mohamed étaient enchantés de retrouver les artistes avec qui ils ont déjà passé une semaine de stage “vacances apprenantes” l’été dernier.

Pour les autres, c’était la découverte d’artistes hors normes et d’un spectacle total, poétique, chaotique et universel. Une fête prolongée jusque dans la rue par un défilé en fanfare : du pur plaisir, comme vous pourrez le constater aux mines réjouies sur les photos !

Un grand Merci à la Compagnie Baro d’Evel, que nous retrouverons prochainement pour envisager d’autres projets… Mais chuuut… on vous en parlera bientôt…
https://barodevel.com/falaise/

1 chasse aux oeufs, ou plutôt 4 !

Qu’il est loin le temps où nous pouvions organiser des ateliers collectifs, des pique-nique ou tout simplement improviser une balade en groupe sans se poser 36 000 questions sur la compatibilité de ces rencontres conviviales avec le respect des gestes barrières et de la fameuse “distanciation physique”.

Il est loin, et il nous tarde, comme vous, de pouvoir reprendre une vie “normale”, ou tout du moins une vie chaleureuse ! Alors, ce samedi 10 avril, nous avons tenté (et réussi !) le presque impossible, en organisant une chasse aux œufs dans les bois d’Aurignac, le tout dans le respect de la réglementation sanitaire en vigueur. Autant vous dire que cela nous a demandé pas mal d’imagination, de souplesse et de discipline, mais quel plaisir de pouvoir enfin se retrouver et d’apporter un peu de gaieté dans cette ambiance morose.

Aussi, ça n’est pas 1 mais 4 chasses aux oeufs que nous avons organisées ! En fin de matinée, nous avons caché les oeufs en chocolat dans 4 coins bien distincts puis constitué 4 groupes de 4 enfants, encadrés par deux adultes. 4 + 2 + 6, le compte est bon ;=) Les parents étaient interdits de promenade… et finalement, personne ne s’en est plaint !

Séquence souvenir en imageS…

En direct… mais à distance !

Ce mercredi 31 mars, Alter’Ego a eu la chance de participer à l’émission que Patrick Martinez anime sur Radio Coteaux ! Une double chance, puisque nous étions aux côtés de notre voisine et amie La Cafetière.

Au programme, une petite heure de discussion enjouée autour de l’histoire et de l’actualité de nos deux associations, mais aussi de l’arrivée récente d’Alexine et Margaux, “nos” deux services civiques partagées qui participaient elles aussi à ce direct à distance.

Si vous avez manqué cette émission pourtant inratable, vous pouvez vous rattraper en l’écoutant ceci :

La prochaine fois, on se l’est promis, on sera en direct depuis leurs studios de Saint-Blancard, et on a hâte ;=)

Elles sont là !

On en a parlé, on en a rêvé, on ne savait plus si le projet se concrétiserait ou pas dans ce contexte tellement imprévisible et… Alexine et Margaux sont arrivées !

Alexine et Margaux, c’est qui ? mais enfin, “nos” fameuses services civiques tant attendues, et partagées avec nos amis et voisins de La Cafetière. Si, si, rappelez-vous, on vous en parlé en janvier. Ce mercredi 17 mars marquait le début officiel de leur mission de 6 mois. Pour l’occasion, Emmanuel Michel et Olivier Denat, d’InSite (cette super association qui fait tout le boulot administratif à notre place !!!) sont venus à Aurignac. On a même fait un tour de notre joli village pour leur donner envie de revenir (entre nous, on pense que ça a marché !).

La mairie, partenaire du projet, était aussi bien représentée, par Jean-Michel Losego, maire du village, Philippe Bertand, 1er adjoint, Magalie Landais, chargée de mission, sans oublier Loreena, Erinna et Adrien, en service civique ou stage… qui désormais, se sentiront moins seuls ;=)

Pendant les trois premières semaines, Alexine et Margaux vont se plonger dans toutes les activités d’Alter’Ego et de La Cafetière : allez zou, c’est parti !