Marchons ensemble… le 28 septembre !

Contacté en début d’année, le bureau d’Alter ‘Ego a répondu favorablement à la proposition de s’associer au projet “Exil – marcher pour vivre : migrants d’hier et d’aujourd’hui”.

Cette action est portée régionalement par le musée des Abattoirs de Toulouse et localement par le musée de l’Aurignacien.

Dans ce  cadre, l’artiste Pascal Lièvre propose de faire une marche le samedi 28 septembre à 10h30 (départ devant “l’Abri”), en hommage à toutes celles et tous ceux qui ont un jour connu l’exil : “La marche des visibilités migrantes”.

Comme vous pouvez le voir sur les photos, des rencontres sont actuellement organisées à “l’Abri” pour préparer l’évènement et recueillir la parole des migrants hébergés à Aurignac .

Leurs mots seront bientôt retranscrits sur des pancartes réalisées par l’artiste et les enfants des écoles du village.

La manifestation du 28 septembre sera une performance joyeuse qui portera leurs messages et affirmera notre fierté d’accueillir ces personnes….

Après la marche, un moment convivial et culinaire “multiculturel” sera proposé au musée.

On compte sur vous bien sûr !

Chasse aux oeufs chocolatés

Adhérentes et adhérents, oyez oyez. Nous vous proposons une chasse aux oeufs de Pâques le lundi 29 avril, miam miam !

Départ du PRAHDA à 15h00, chasse festive dans la nature environnante puis goûter partagé vers 16h30.

Vous êtes tentés ? Prévenez-nous pour que l’on puisse estimer le nombre d’enfants au plus juste ! Pensez à prendre un petit panier, ainsi qu’un gâteau ou une boisson pour contribuer au goûter que nous prendrons en commun.

Tout simplement merci !

La journée du samedi 5 janvier a été marquée par deux événements festifs ! Retour en quelques mots, et en images.

En premier lieu, le goûter de Noël des petits… et des grands. Depuis plusieurs semaines, les fées de L’Abri avaient sollicité les adhérents d’Alter’Ego et, plus largement, les habitants d’Aurignac, pour les inciter à se débarrasser de jouets devenus inutiles, mais en très bon état. L’idée derrière ça ? Remettre à chacun des enfants du PRAHDA, quel que soit son âge, un cadeau pour célébrer Noël. La moisson a été plus que fructueuse : peluches, poupées, livres, jeux de société, DVD, personne n’a été oublié. Alors, à vous qui lisez cet article et qui faites peut-être partie des généreux donateurs : MERCI.

Les familles étaient attendues à partir de 16h, et leur arrivée s’est échelonnée jusqu’à 16h45… L’excitation des enfants était à son comble lorsque la distribution des cadeaux a commencé ! Grands sourires, yeux pétillants et timides “mercis” : leur joie était palpable. Cette année, nous avions décidé de gâter, aussi, les mamans et les papas (bah oui, quand même, Noël c’est pour tout le monde !). Maquillage et bracelet (merci NUNKUI Création) pour les premières, et sucreries pour les seconds : des parents étonnés, mais ravis qu’on ait pensé à eux.

L’après-midi s’est terminé autour d’un goûter de saison : chocolat chaud, cidre et galettes.

Une heure plus tard, c’était déjà l’heure de (re)passer à table ;=) La formule auberge espagnole a toujours autant de succès ! Tout le monde avait joué le jeu de revenir qui avec un plat salé, qui avec un dessert et c’est dans une ambiance festive et au son des musiques provenant d’Albanie, d’Irak, d’Afghanistan et de France que la soirée s’est poursuivie jusqu’à 22h.

Passer simplement quelques heures tous ensemble, rire, danser, mettre de côté les soucis et le stress de l’attente, apprendre à mieux connaître ses voisins de palier et les habitants d’Aurignac : c’est ce qu’a permis cette belle journée de rencontre(s) et de partage. Merci à tous !

Repas partagé samedi 5 janvier

Retrouvons-nous le samedi 5 janvier à partir de 18h30-19h pour fêter la fin des vacances et la nouvelle année. Nous vous proposons une formule “repas tiré du panier” : chacun amène une spécialité, une gourmandise, du piquant, du sucré-salé, du pétillant… bref, ce que vous voulez, du moment que cela fait frémir les papilles de chacun !

Le repas aura lieu à la salle paroissiale d’Aurignac et il est ouvert à toutes et à tous… même et surtout à vos amis, vos familles, vos voisins ou à la personne que vous croiserez en chemin. A samedi !

SolidaireS et SolidaireS

La désormais traditionnelle “Braderie Solidaire” d’Aurignac se tiendra cette année les samedi 8 et dimanche 9 décembre, à la salle paroissiale (face à l’école maternelle), de 10h à 18h.
Entièrement organisée par des volontaires bénévoles, elle est doublement solidaire :
– d’une part, parce qu’on y trouve toutes sortes de vêtements et accessoires à tout petit prix : pantalons, chemisiers, pull-overs, manteaux, sacs à main… Entre 1 et 5 €, chacun peut s’y équiper pour l’hiver quel que soit son budget.
– d’autre part, parce l’intégralité des recettes de la vente sera affectée au fonctionnement d’un lieu d’accueil ouvert à tous : “L’Abri”. 
N’hésitez donc pas à venir nombreux les 8 et 9 décembre… solidaires solidaires !

D’un bout à l’autre de la terre…

D’un bout à l’autre de la terre

Nous avons tous besoin de manger

D’un bout à l’autre de la terre

Nous avons tous besoin de nous sentir en sécurité

 

D’un bout à l’autre de la terre

Nous avons tous besoin d’être correctement logés

D’un bout à l’autre de la terre

Nous avons tous besoin de nous sentir en sécurité

 

D’un bout à l’autre de la terre

Nous avons tous besoin d’être en bonne santé

D’un bout à l’autre de la terre

Nous avons tous besoin de nourrir notre curiosité

 

D’un bout à l’autre de la terre

Nous avons tous besoin d’aimer

D’un bout à l’autre de la terre

Nous avons tous besoin d’être réconfortés

 

Certains d’entre nous voyagent pour se divertir

D’autres le font pour pouvoir se nourrir ou échapper au pire

Certains d’entre nous aimeraient moins travailler

Pour d’autres, le travail ne peut être que rêvé

Certains d’entre nous peuvent traverser toutes les frontières

Sans être ennuyés

D’autres ne peuvent le faire sans être persécutés

 

Nous sommes à la fois tous semblables et tous différents

Mais la seule chose qui peut nous relier,

C’est notre humanité.

 

Terre d’accueil dans son essence, la France incarne aux yeux du monde les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Depuis l’ouverture du PRAHDA sur Aurignac, des familles de tous horizons (Serbie, Azerbaïdjan, Albanie, Kosovo, Macédoine, Irak, Pakistan…) sont arrivées, tentant de se fondre dans le décor, de trouver un peu d’accueil et de chaleur, après avoir vécu pour beaucoup des drames, un passage par la rue…

Toutes ces personnes n’ont pas abandonné leur pays par choix, mais souvent par nécessité, pour gagner en sécurité, en dignité, espérant une vie meilleure.

C’est ce que font les hommes depuis la préhistoire, ils se déplacent pour mieux vivre.

Beaucoup de familles, d’hommes, de femmes, d’enfants, que vous avez pu apercevoir sur Aurignac, risquent à tout moment d’être expulsés. Ils attendent sans savoir de quoi demain sera fait …

Les lois se durcissent, obligeant les bénévoles d’Alter’Ego à accomplir encore plus de choses pour aider les demandeurs d’asile, et mettant chacun de nous face à cette question : que pouvons-nous faire ?

C’est grâce à la solidarité de tous que nous pourrons faire face. Nous avons besoin de bénévoles pour tenir les permanences de l’Abri et de la Donnerie, n’hésitez à pas adhérer et/ou à relayer l’information dans votre entourage.

Corine Blondet, Présidente