Direction la montagne

Dimanche 19 février, 40 personnes ont pris place dans le grand car qui nous attendait dès 9h30 place du Foirail. Les enfants étaient tous équipés en combi et autres pantalons de ski, la plupart chaussés d’après-skis, grâce au travail de fourmi réalisé durant des semaines par nos fées Marie et Martine. A 10h, c’est parti… destination la station du Mourtis !

Les Pyrénées sont belles depuis Aurignac, mais c’est quand même plus sympa de les toucher du doigt “en vrai” et de mettre les pieds et les mains dans la neige.

Nous arrivons à la station au terme de près d’une heure et demi de route. Trajet sans encombre, malgré quelques petites poussées d’adrénaline pendant les virages bien serrés qui marquent l’ascension !

Arrivés sur place, force est de constater que la station est bondée. C’est le premier dimanche des vacances scolaires, il a neigé quelques jours plus tôt, le soleil brille… nous ne sommes pas les seuls à avoir l’idée de cette escapade ;=) Impossible de se garer, mais notre super chauffeur Serge réussit, tout en restant d’un calme olympien, à faire marche arrière et à parquer le car en contrebas de la station.

Ni une, ni deux, nous remontons vers la piste de luge chargés de notre équipement et de notre pique-nique. Tout le monde a le sourire aux lèvres : la vue est si belle, et cela fait tellement de bien s’aérer l’esprit !

Avant même de manger, les enfants font leurs premières glissades… moitié dans la neige, moitié dans la terre ! Et oui, il fait tellement bon que la neige, peu épaisse sur cette petite piste, fond à toute allure. Heureusement, juste à l’extérieur de l’espace réservé aux luges, le blanc prédomine et il y a de quoi faire de belles et longues descentes.

Le pique-nique fait du bien à tous surtout que la montagne, ça creuse l’appétit ! Après déjeuner, les glissades reprennent jusqu’à l’heure du goûter…

… goûter que nous prenons au soleil, au pied du car : chocolat chaud et café, mais aussi biscuits à la noix de coco préparés par Karima, ancienne résidente du PRAHDA (re)venue spécialement de Toulouse avec ses enfants pour participer à cette journée.

Retour sans encombres à Aurignac après une journée réussie, les poumons réoxygénés à bloc ! Rdv est pris pour une escapade au bord de la mer d’ici cet été, et Serge le chauffeur sera lui aussi de la partie, c’est lui qui l’a dit !

Une sortie rendue possible grâce au soutien de la Fondation de France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.